Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ETREPROFOND

ETREPROFOND

Développement personnel et spiritualité : relation à soi, bien-être, connexion au divin en soi, conseils pour des relations épanouies, astuces santé.


LA FORCE DES BONNES HABITUDES POUR PARVENIR AU SUCCES

Publié par Valdes Ganlaky sur 1 Mars 2020, 00:06am

Catégories : #Développement personnel, #Relation à soi (amour pour soi)

LA FORCE DES BONNES HABITUDES POUR PARVENIR AU SUCCES

Quel est votre objectif présentement ?

Avez-vous mis en place ce qu'il faut pour donner le meilleur de vous ?

Pourriez-vous l'atteindre sans organisation dans votre emploi du temps ?

Ou pourriez-vous l'atteindre sans une certaine discipline que vous vous imposez à vous-même ?

De quoi avez-vous besoin pour l'atteindre, quel qu'il soit ?

La procrastination, le sentiment de ne pas savoir ce qu'on va faire, l'incapacité à terminer ce que vous avez commencé sont là des phénomènes qui nous retardent et nous donnent l'impression de ne pas avancer.

L'organisation et la planification personnelle sont des outils très efficaces pour nous aider lorsque nous avons une forte volonté d'arriver au bout de nos objectifs.

  • La première des choses est de déterminer clairement où l'on va et les choses que l'on a à faire ;

  • La deuxième serait d'élaborer un plan d'action en commençant par organiser les choses qui contribuent à l'atteinte de nos objectifs ;

  • La troisième est d'avoir une feuille de route de tout ce qu'on doit faire sur une période bien définie.


Les bonnes habitudes passent par :

  • La gestion efficace de son temps

Savoir gagner du temps en ayant un emploi du temps clair des choses à faire. Je me rappelle à l'école, nous avions un emploi du temps pour chaque cours et même un emploi du temps pour la maison. Mais une fois devenu grand, nous avons tendance à perdre cette habitude qui n'est pas mauvaise en soi, si ce n'est la rigueur et les punitions qui sont attachés à ces souvenirs d'enfance qu'on ne souhaiterait plus vivre.

Notre emploi du temps, c'est nous-mêmes qui l'élaborons en fonction de nos besoins. Nous avons aussi la possibilité de l'adapter à nos quotidiens car rien n'est figé au fond. Vous aurez beau élaborer un emploi du temps mais vous serez peut-être amené à permuter avec d'autre programme. Tout est question de priorité dans la vie.

  • La détermination de nos priorités

La détermination de nos priorités par par la connaissance des valeurs qui nous guident. Qu'est-ce qui compte réellement pour nous dans la vie ? C'est la réponse à cette question qui nous aidera à procéder à des choix judicieux qui ne nous font pas ressentir que nous stagnons.

Norman Vincent Peale, d'après ces commentaires sur les écrits de Lord Beaverbrook dans son livre "Quand on veut on peut " à la page 216, soutient l'idée de ce dernier qui affirme que les trois clés pour parvenir au succès sont : 

 * Un jugement sain, c'est la capacité de penser avec calme, ordre et logique et de prendre de bonnes décisions. Un bon jugement réduit la marge d'erreur dans la décision et, à la longue, le succès dépend du pourcentage de bonnes décisions prises.

 * Une immense ingéniosité, c'est-à-dire le savoir-faire.

 * Une excellente santé : prendre soin de sa santé.

Dans notre cas ici, les bonnes décisions sont l'autodiscipline guidé par l'envie de réussir, la répétition qui instaure l'habitude, la persévérance qui fait appel à la patience et la constance (emploi du temps) dans ce qu'on fait pour atteindre nos objectifs. Tout ceci fait naître une foi solide en la réalisation de ce qu'on veut atteindre comme objectif. Mais si par contre la constance manque à nos projets, nous commençons par douter. 

Ne laissons aucune place au doute et aux personnes qui ne savent pas où elles vont, de venir entraver la bonne évolution de nos projets personnels ! Et demeurons dans la positivité.

Norman Vincent Peale parle aussi, dans son livre "Quand on veut on peut", de la trop grande émotivité qui mal contrôlée peut nous empêcher de faire ce qu'on doit faire pour atteindre nos objectifs. La colère par exemple nous plonge dans un tel état émotionnel que la maladresse et parfois même la dépression peut s'emparer de nous. Ces états malheureux nous fait perdre le goût des choses (et même de la vie) et nous finissons par baisser les bras.

Pour finir, nous dirons que la continuité et la ténacité sont deux facteurs très importants pour parvenir lentement et sûrement à nos objectifs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents