Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ETREPROFOND

ETREPROFOND

Développement personnel et spiritualité : relation à soi, bien-être, connexion au divin en soi, conseils pour des relations épanouies, astuces santé.


Comment déterminer sa mission de vie pour enfin faire la paix avec soi-même ?

Publié par Valdes Ganlaky sur 5 Février 2020, 00:46am

Catégories : #Relation à soi (amour pour soi), #Développement personnel

Comment déterminer sa mission de vie pour enfin faire la paix avec soi-même ?

La mission de vie, c'est ce pour quoi vous êtes né. Nous avons souvent plusieurs cas tels que :

  • Aider ses semblables à évoluer
  • Apprendre à aider
  • Apprendre à aimer
  • Apprendre à pardonner
  • Apprendre à servir l'autre
  • Apprendre à se sacrifier
  • Apprendre à apprendre
  • Apprendre à guérir
  • Apprendre à ...

La majeure partie des missions de vie sont liées à l'amour pour l'humanité, c'est-à-dire apprendre à aimer l'autre que ce soit aimer en soignant, que ce soit aimer en souriant à l'autre, c'est d'aimer quand même.

Nous devons connaître notre mission de vie pour enfin vivre la vie qui nous est destinée et être heureux. Cette mission de vie a une partie qui est lié à notre bon Karma et une autre qui est lié à notre mauvais karma.

Par exemple, quelque un à qui on a causé du tort par le passé doit à présent apprendre à pardonner. Et quelqu'un qui a causé du tort à autrui doit dans cette vie donner de l'amour aux autres d'une manière ou d'une autre, c'est-à-dire par une palette de métier pour lesquels le sujet à le choix compte tenu de ses tendances naturelles. Rappelons que la chose est encore bien plus complexe pour des cas assez inhabituel. 

Par conséquent, la mission de vie est comme un devoir qu'on doit accomplir dans un premier temps pour réparer les fautes commises (mauvais karma) dans un second temps pour faciliter notre évolution cosmique (bon karma).

Ainsi celui qui ne connaît pas sa mission de vie va s'opposer à tout ce qui lui arrive dans la vie. Et ainsi, être malheureux car n'acceptant pas la réalité dans laquelle il est contraint de vivre. On ne choisit pas ses parents dit-on ! Eh bien, si vous ne vous entendez pas avec vos parents, c'est que forcément vous avez une leçon à apprendre lié à votre passé, qui peut être, par exemple la tolérance, le pardon, le don de soi et bien d'autres leçons à apprendre de part l'interaction avec les autres.

Et voilà pourquoi il est important d'arriver à reconnaître ce phénomène et ne plus s'y opposer. Car, que vous le veuillez ou non, dans votre vie actuelle, vous ne pouvez pas changer de parents,  vous ne pouvez pas changez d'enfants, vous ne pouvez pas changez de physionomie pour ceux qui ont honte de leur corps... À chacun ses épreuves et à chaque épreuve est liée une leçon de vie. 

Et c'est pour cela que tous travaux de développement personnel nécessite que l'on accepte d'abord la réalité dans laquelle nous vivons, c'est-à-dire qu'il y a certaines choses que nous n'avons pas le pouvoir de changer mais auxquelles nous pouvons nous adapter. Et c'est l'adaptation que Dieu désire pour nous.

Après l'acceptation et l'adaptation à sa mission de vie, l'homme entame ensuite le chemin qui va lui permettre de déterminer ses objectifs de vie. Pas avant ! Puisque les gens pensent qu'ils peuvent fuir leur devoir et réussir leur vie. Mais réussir sa vie, c'est de pouvoir vivre heureux grâce à la connaissance de sa mission de vie, c'est-à-dire la raison pour laquelle nous sommes sur terre et de pouvoir atteindre nos objectifs de vie.

Ces objectifs, qu'on se fixe en rapport avec notre mission de vie, forment ce qu'on appelle notre destinée, c'est-à-dire chaque choix qu'on fait, chaque sentier qu'on emprunte, chaque rencontre qu'on fait, etc. Le chemin se dessine au fur et à mesure que nous évoluons. C'est tout une quête pour laquelle il est nécessaire de faire des efforts constants pour arriver à déterminer le but de notre existence.

Dans les buts que nous donnons à notre vie par la force de la destinée nous pouvons avoir en même temps l'exécution de notre mission de vie. C'est tout un chemin bien enchevêtré à parcourir. Voilà pourquoi sur le chemin il est recommandé de se focaliser sur l'instant présent ,c'est-à-dire sur le parcours et non sur la destination finale. Puisque qu'il y a des hauts et des bas, des plaines et des mers, du beau temps et du mauvais temps. Tout cela fait partie de la vie.

Le but, c'est ce qu'on est appelé à faire pour notre évolution et en même temps pour celle de l'humanité. Il peut y en avoir plusieurs. Tandis que la mission de vie est la réalité dans laquelle nous évoluons et qui nous force à aller vers la droite ou la gauche, à faire tel choix ou tel autre.

D'après les explications qui précèdent, la mission de vie peut devenir un but de vie alors que le but ne peut pas devenir une mission de vie, d'autant qu'il en existe plusieurs que nous pouvons nous fixer au fur et à mesure que nous grandissons.


Ainsi, pour déterminer sa mission de vie, nous devons entre-autres :

  • Commencer par observer notre naissance et ensuite notre entourage. Quels sont les types de personnalité auxquels nous avons affaire dans cette incarnation. Qu'est-ce que ces personnes nous apportent ? De quoi nous privent-ils ? De l'amour, du respect, de la générosité, etc. ? Ces privations nous conduisent à reconnaître la valeur de ces qualités.

  • Commencer par observer nos propres réactions en plus de celles des autres. Si nous avons l'habitude de réagir d'une certaine manière, nous serons appelés à apprendre le contraire au fil du temps. Les causes profondes de nos réactions premières proviennent souvent d'une vie antérieure. Et donc le plus dur sera de corriger celles qui sont désagréables en faisant bien sûr face aux difficultés de toutes sortes. Pourvu que l'enseignement soit compris.

  • Commencer par observer les types de personnes qu'on rencontre souvent sur notre chemin. Sont-ils souvent dans le besoin de quelque chose ? Ou sont-ils prêts à vous donner quelque chose ? C'est en fonction de cela que vous saurez si votre chemin est un chemin de combattant ou un chemin de roi. Plus un homme est éprouvé plus on attend beaucoup de lui.

  • Commencer par observer les activités vers lesquelles nous allons naturellement et les causes que nous soutenons le plus souvent. Car c'est en soutenant des causes que nous réalisons notre mission de vie et non en pensant uniquement à nous et à nous seul. Quelqu'un qui, par exemple, a comme rêve de devenir Président et qui s'est battu pour atteindre cet objectif, ne réalisera sa mission de vie que s'il utilise ce privilège pour aider et soutenir ses semblables, faire de bonnes actions dans la société, car à tous il n'est pas donné d'atteindre ce sommet, et celui qui l'atteint ne doit pas penser que c'est par son propre pouvoir.

  • Commencer par écouter son intuition ou son cœur. Ce guide intérieur ne nous abandonne jamais même dans les pires moments. Il nous suffit d'y prêter attention et ne pas agir sans prendre le temps de réfléchir. Il y a bel et bien un lien entre réfléchir et écouter son coeur. Certains diraient que lorsqu'on écoute son coeur, on ne réfléchit plus. Mais il ne s'agit pas ici de suivre bêtement son coeur mais de le suivre intelligemment.

Comment alors appréhender ce phénomène ?

Il faut réfléchir aux choses qu'on voudrait faire mais qui nous laissent dans l'embarras de choix. Car c'est en ces moments qu'intervient l'intuition pour nous orienter vers le bon choix

Avec une intuition développée, nous arrivons toujours presque à savoir quel chemin prendre dans la vie.

Et pour finir, nous souhaitons que la mission de vie de chacun lui soit révélée d'une manière ou d'une autre pour un épanouissement véritable !
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents