Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ETREPROFOND

ETREPROFOND

Développement personnel et spiritualité : relation à soi, bien-être, connexion au divin en soi, conseils pour des relations épanouies, astuces santé.


Le temps, nos objectifs de vie et le succès

Publié par Valdes Ganlaky sur 24 Janvier 2020, 00:22am

Catégories : #Développement personnel, #Relation à soi (amour pour soi)

Le temps, nos objectifs de vie et le succès

Le temps, notre ami et notre ennemi en même temps. Nous sous-estimons parfois le temps lorsque nous pensons que nous en avons suffisamment. Nous le sur-estiomons lorsque nous pensons que nous n'en avons pas assez.

Dans les deux cas, il ne s'agit que du rythme personnel qui nous fait déterminer si nous en avons assez ou pas.

Certains évaluent le temps avec la durée conventionnelle et l'estime en chiffres. Mais quoi qu'en soit la description, le temps est relatif comme l'a affirmé Albert Einstein dans sa théorie de la relativité.

Chacun de nous, disposons de temps en fonction de notre rythme interne. Cela veut dire que, chaque fois qu'une personne a des choses à faire, il peut trouver que le temps lui manque, plus encore si ces choses à faire sont énormes. Tandis que celui qui n'a rien à faire trouve que le temps est trop long.

De toutes les façons, nous remarquons que le temps reste ce qu'elle est et ne change pas d'un point de vue physique. Ce n'est que nos perceptions intérieures qui font changer le temps d'un point de vue subjectif, c'est-à-dire avec les yeux du sujet pris individuellement.

S'il en est ainsi, qu'est-ce que peut signifier le temps pour un être humain ? 

Le temps pour l'homme est la limitation. La marge limitée que la Providence lui a accordée pour vivre l'expérience terrestre et grandir un tout petit peu d'un point de vue cosmique.

Ainsi, doit-il laisser écouler ce temps ou doit-il l'utiliser à bon escient ?

Voilà la question principale qui va pousser certaines personnes à l'action et à la réalisation de soi, un peu comme dans la Pyramide des besoins de Abraham Maslow où le plus haut des besoins est l'accomplissement de soi.

C'est fort de cela que les hommes depuis des temps immémoriaux parlent de succès et l'ont conçu de différentes manières au fil des âges.

Avec la mondialisation, nous connaissons actuellement un développement fulgurant des nouvelles technologies. Mais au lieu de servir l'homme, ces technologies le desservent. Et seuls ceux qui prennent conscience de la réalité des choses arrivent à ne plus se laisser contrôler par ces systèmes bien outillés pour les maintenir sous l'emprise de l'ignorance.

Si nous ramenons la choses à un niveau terre à terre, nous pourrions prendre l'exemple des émissions télévisées remplies d'images tristes, de violences, de contradictions, toutes choses pouvant nous affecter négativement. Qu'apportent-elles réellement à l'homme des temps modernes si ce n'est de l'embrouiller davantage et lui faire perdre ses repères !

Si nous réfléchissons bien au concept du temps, nous remarquons qu'avec les nombreux désirs qui animent l'homme, c'est-à-dire les nombreuses choses à faire, à voir, à entendre, à goûter, à sentir, bref tout ce qui procure du plaisir à nos sens, ; au regard de tout cela, l'homme peut souffir profondément de n'avoir pas assez  de temps pour faire toutes ces choses.

Mais au final, que peut-il faire avec le peu de capacités qu'il possède ?

Car bien évidemment, ses capacités sont limitées, sinon il pourrait faire plusieurs choses à la fois, être à tous les endroits où il veut être au même moments. 

Cela pose en même temps le problème du choix de nos priorités. Lorsqu'enfin nous arrivons à déterminer nos priorités de vie, nos arrivons à retrouver une certaine paix puisque désormais nous sommes entièrement focalisés sur elles, laissant procrastination, angoisse, nervosité, perte de temps, et nous nous tournons entièrement vers nos plans établis à partir de nos objectifs.

Que le temps nous accorde calme intérieur et succès !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents